KIMONO mural "En lien II"

Quantité

KIMONO Mural et son bustier "En lien II"

Prix sur demande en utilisant le formulaire CONTACT

KIMONO Mural et son bustier "En lien II" - Vêtement d'art mural.

"Il était porté, par des femmes, lors de cérémonies au cœur des forêts.
Il était bon de chercher et trouver la percée dans l'immensité de la forêt. Celle qui laisserait entrer les rayons de Phébus".

[...]

"Après avoir longtemps foulés la terre, les pas devinrent Rythmes et les corps lâchèrent prise,
C’est à ce moment-là que les sons des écailles se faisaient entendre."

-Communiquer-

« Ce vêtement était un objet de lien entre le monde physique et l'invisible, l'immatériel.
Il créait une union entre elles et ce monde que nul ne connaissait et ne connait encore.
Un monde à part, où les mots n'ont aucun sens ni poids.
Un monde qui sait se faire discret et se protéger ».

-Protéger-

« Il faut protéger le cou, protéger les chants ».
« Les écailles n’étaient pas seulement un élément de lien, elles protégeaient aussi des parties du corps symboliques comme le cou et la poitrine.
Ce sont elles qui renferment l’énergie, la puissance de l’âme».

Véritable pièce unique, "En Lien II" se compose d'un KIMONO d'un mètre cinquante (1m50) de large et Quarante centimètres (40cm) de hauteur et de 280 "Ecaille naturelles" en son centre pour former son col.

Ce vêtement d'art mural ce compose de lin noir Trois brins, de lin Un brin curry et turquoise, de fils d'or, de coton noir et de feuilles de pignes de pins percées et vernis.

Je vous invite à parcourir les photos jointes, à découvrir le produit fini mais aussi sa conception.

Les Kimono muraux et Vêtements d'Art suspendus_

Véritables œuvres d’art, elles sont le reflet de la patience et passion extrême de Karine N'guyen Van Tham pour le tissage et l'art textile cérémonial.
Toutes les pièces sont minutieusement tissées sur métier à tisser Japonais où seules les fibres précieuses et naturelles teintes à la main par l'artisane elle-même sont utilisées.
Il faut environ quatre mètres de fibres tissées, plusieurs jours d’assemblages et broderies pour qu’une pièce voit le jour.

La transparence et la légèreté des tissages se mêlent à la matière brute et naturelle qu'est la pigne de pin. Matière de prédilection de Karine N'guyen Van Tham et brodée à la main, elle vient sublimer les pièces les suspendant alors hors du temps.

Les Kimonos muraux et Vêtements suspendus parent nos murs d’un héritage lointain.
Un héritage imaginaire ou se mêlent rituels, poésie et naturel.

Produits reliés

(Il existe 5 autres produits dans la même catégorie)